La généalogie inversée de l’Hoverboard

Tout a commencé quand mes enfants ont réclamé cet engin comme cadeau à Noël dernier. Après les premiers moments d’excitation évidemment l’enfant cesse de s’y intéresser… Surtout que dans le cas de cette machine, il s’agit de désapprendre à marcher.

Que faire de ce nouvel “objet moderne abandonné”, un déchet? Non, plutôt le démonter pour s’en servir autrement. Il contient deux moteurs / générateurs, une batterie Lithium et des composants électroniques que nous pourrons recycler. Repérez ces engins délaissés autour de vous avant que les batteries ne restent vides trop longtemps!

connaissez-vous les batteries LiFePO4?

J’ai associé une roue à celle de mon vélo pour fabriquer un solex/générateur à pédale. La seconde roue sert à la construction d’une mini turbine à installer en rivière… Pour jongler avec les voltages (36v, 24v, 12v, 220v), une centrale d’énergie fut mise au point. Voilà l’engin inutile transformé pour fabriquer, stocker et utiliser sa propre électricité…

Le démontage de ce “robot” et toutes les explications sont des “recettes de cuisine”. L’assistance pour le reproduire, les images, vidéos et les cours pratiques sont mis à disposition en privé dans notre NextCloud.

Vous aussi avez des DIY à nous raconter, des savoirs à documenter, des solutions à offrir?

Ouvrez votre compte gratuitement, ajoutez vos productions dans la Boutique, présentez votre activité dans le Blog, montons notre réseau social.

Découvrez NextCloud et quittons leur CLOUD.

Nous construisons la version libre du monde

2 Comments on “La généalogie inversée de l’Hoverboard

  1. Pingback: Live hiver board – Made In Zion "reloaded"

  2. Pingback: Kit son et lumière solaire – Made In Zion "reloaded"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *